| |

Semaine culturelle du Mali au Ghana : La Culture malienne en valeur à Accra par les étudiants et stagiaires maliens

mardi 13 mai 2014

La semaine des Etudiants et Stagiaires maliens s’est tenue à Accra, au Ghana, du 19 au 27 avril 2014. Elle a connu son épilogue par un match de football entre les Etudiants et Stagiaires maliens, d’une part, et les transitaires maliens d’autre part. C’était à Tema, à quarante-cinq kilomètre (45km) de la capitale ghanéenne.

Accra a été, pendant la semaine du 19 au 27 avril 2014, la capitale de la valorisation de la culture malienne par nos Etudiants et Stagiaires vivants au Ghana. Ce beau pays d’Afrique de l’ouest où la démocratie est en pleine expansion.
Cette première édition a débuté par une journée de salubrité dans les locaux de l’Ambassade du Mali à Accra. Une action vivement appréciée par le premier responsable des Maliens au Ghana, Mme Konandji Aïssata Coulibaly, l’Ambassadrice du Mali.

Une excursion a ensuite été organisée sur Cape Coast, une ville touristique par excellence où la déportation des Noirs s’effectuait en période coloniale. Un endroit hautement significatif et plein de sens. Pour les responsables de l’association, le choix de Cape Coast n’est pas fortuit. C’était une manière de démontrer à la jeunesse malienne vivant au Ghana, que l’Afrique s’est relevée des atrocités de l’histoire, notamment de la traite négrière et de la période coloniale.

Ainsi, rien ne pourra donc empêcher notre chère patrie de relever les défis auxquels les nouvelles autorités font face. On peut donc nourrir l’espoir que notre pays sera très prochainement, un Etat stable, sécurisé et digne.

La semaine a connu une petite suspension, études obligent, pour reprendre la température malienne par une journée présidée par la marraine, l’Ambassadrice du Mali au Ghana. C’était le samedi 26 avril 2014 dans les locaux du service de l’immigration à Accra.

La jeunesse, un précieux trésor pour les autorités maliennes
Pour la circonstance, le parrain de l’évènement, Monsieur Fadougou Sanogo, s’est dit disponible à « accompagner la jeunesse dans ses combats de tous les jours et de contribuer efficacement à l’émergence du Mali sur le continent africain ». Pour lui, le choix porté sur sa modeste personne n’a pas de prix et accentue sa fierté d’être malien.

Quant à Mme Konandji Aïssata Coulibaly, elle a exprimé ses sincères remerciements pour le choix porté sur sa modeste personne pour être marraine de cet événement. La diplomate a déclaré que cela a été un réel plaisir pour elle de participer, dans la joie et l’allégresse, à la pré-clôture de cette belle fête des étudiants et stagiaires maliens au Ghana.

« Mon plaisir est d’autant plus grand que je mesure à sa juste valeur la portée de votre initiative. Malgré vos occupations accaparantes, vous avez à cœur de marquer votre présence au Ghana de la plus belle manière, singulièrement par la promotion et la valorisation de la culture malienne », a-t-elle déclaré. Aussi, la marraine de l’évènement a-t-elle apprécié à sa juste valeur la mobilisation des étudiants et stagiaires, toute une journée, pour une action de solidarité et de salubrité à la chancellerie de l’ambassade.

Par ailleurs, elle a rappelé aux jeunes que leur présence au Ghana pour renforcer leurs capacités ou pour parfaire leur formation dénote de l’ambition qu’ils ont pour leur pays. « La jeunesse est la première richesse du Mali, avant l’or, le coton, le cheptel, bref, avant toutes les autres richesses », a rappelé Mme Konandji à ces jeunes maliens de la Diaspora.

Elle a rappelé à l’auditoire, que la jeunesse est au cœur du projet de société du président Ibrahim Boubacar Kéita qui vient de dédier un ministère exclusivement à la « Jeunesse et à la Construction citoyenne » pour mieux préparer les jeunes à leurs devoirs de citoyens d’aujourd’hui et de demain.

L’assistance a ensuite bénéficié de la richesse de la culture malienne à travers une prestation théâtrale, un défilé de mode et une soirée dansante typiquement malienne qui s’est terminée jusqu’à l’aube.

Pour clore l’édition de la plus belle des manières, un match de football s’est déroulé à Tema entre les Etudiants stagiaires et les transitaires maliens. Les premiers l’ont emporté sur les transitaires par le score de 3 buts à zéro (3-0).
Première du genre, cette semaine a pu se réaliser grâce au soutien de Mme Konandji Aïssata Coulibaly, l’Ambassadrice du Mali au Ghana, et de Fadougou Sanogo, PDG de la Société de Transit « Fadougou Ghana Limited ».

Ces deux personnalités n’ont ménagé aucun effort pour que cette semaine puisse se tenir au bonheur de la jeunesse malienne au Ghana. Les transitaires maliens se sont aussi fortement mobilisés pour l’organisation de cet événement.
L’Association des étudiants et stagiaires maliens au Ghana vise à mieux défendre la cause des adhérents et à résoudre les problèmes quotidiens auxquels ils sont souvent confrontés.

Correspondance particulière
Minamadi Kéita

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav