| |

Musique : Oumar Konaté présente son 2ème album ‘’Addoh’’

mercredi 27 août 2014

Le cinéma Babemba de Bamako a servi de cadre, le samedi 23 août 2014, à la présentation du nouvel album de Oumar Konaté, guitariste, chanteur et arrangeur. Au cours de cette présentation, il y a eu la prestation du fils du musicien Toumani Diabaté, des prestations du chanteur Oumar Konaté sous l’ovation d’un public conquis à sa cause. C’était en présence de son père Amadou Konaté, notre confrère et chargé à la communication au ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, du chef de cabinet du ministère de la culture, de l’ex ministre de la jeunesse et des sports, Hamey Founé Mahalmadane et de nombreuses autres personnalités.

Après la prestation du fils du musicien Toumani Diabaté, il y’a eu une projection qui retrace le parcours du chanteur Oumar Konaté. Né le 3 juillet 1986 à Gao, dans la 7ème région du Mali, Oumar Konaté fit ses études primaires à l’école de Gao. Il fera son entré à l’institut national des arts du Mali en 2005 par voie de concours dans la section musique et assure la direction de l’orchestre de l’institut. Alors qu’il était étudiant à l’école nationale des arts de Bamako au Mali, Oumar a enregistré son premier album « Lahidou » (la promesse) en 2007. En 2009 et 2011, il représente le Mali au festival de l’Unesco en Gambie. En 2012, Oumar Konaté se produit au festival du désert.

Découvert par Chris, son producteur, deux mois après, il obtint son passeport d’entrée dans le schéma classificateur des artistes musiciens de renommé international et s’envole plus tard pour les Etats Unis et le Canada avec Haïra Arby. En Mai 2014, il réalise son nouvel album « Addoh » et pour sa sortie officielle, sous l’impulsion de son producteur Chris a Nolan, le label Clermont music, il entame une tournée marathon aux Etats Unis le conduisant dans 25 villes, entre autres : Los Angeles, New York, Washington, Chicago... sous le label Clermont music ADDOH, Oumar Konaté se hisse 7ème du top 101 de la Word music avant même la fin de la tournée promotionnelle de l’album. La présentation de cet album a été faite au public Bamakois le week-end dernier au Cinema Babemba.

Au cours d’une interview, le jeune chanteur, Oumar Konaté a fait savoir que « addoh » sont les larmes de regret des mères qui sont contre la scolarisation de leurs filles. Oumar Konaté dénonce le mariage précoce et l’analphabétisme. Il invite enfin à la paix et à la réconciliation gage de tout développement. L’un de ses rêves est de construire un grand studio pour aider les jeunes artistes. Il y’a eu des témoignages, des encouragements et félicitations faites par le Maestro Boncana Maiga a l’endroit du jeune Guitariste Oumar Konaté. Ses différentes prestations, avec un style mélangé (Takanba, rock etc.) ont tenu le public en haleine tout au long de la soirée.

Aguibou Sogodogo
(LE REPUBLICAIN)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav