| |

Musique : Cheickné Sissoko présente son album ‘’Somané’’ ce vendredi 10 janvier à l’institut français de Bamako

mercredi 8 janvier 2014

Après Toumani Diabaté et sa kora, Bassékou Kouyaté et son n’goni, Baba Sissoko et son tamani, voici Cheickné Sissoko dit Binké avec ses 5 tamans. Un homme qui joue cinq Tamans. Issu d’une famille de griot, Cheickné Sissoko est méconnu du grand public. Mais il se bat avec ses moyens pour se faire connaître. Il vient de finir avec son nouvel album intitulé ‘’Somané’’ du nom de son groupe.

Pour la dédicace du vendredi 10 janvier 2014 à l’institut français de Bamako, Binké ne sera pas seul. Il a fait appel à Bassékou Kouyaté, Madina N’Diaye, Sidy Maïga avec des surprises au programme. Cette dédicace est sponsorisée par l’Institut Français de Bamako, Acte Sept, Maestro Sound, EMS-Samsung Mali, Diago, ORTM, TM2, RFI plus Le Reporter. Avant ce grand show nous avons rencontré Cheickné Sissoko dit Binké au siège de Acte Sept où il répète avec son groupe au grand complet.

Le mari de Yah Kouyaté ne veut rien négliger pour faire connaître son premier album qui sera bientôt sur le marché. Il est seul à jouer 5 tamans dans son groupe. D’autres personnes jouent la flûte, la calebasse et le balafon. Cheickné Sissoko est originaire du Mandé, plus précisément de Madina Sacko dans la région de Koulikoro, « Très tôt j’ai commencé à jouer le taman, j’ai appris ça avec mon papa. Je suis issu d’une famille griotte, c’est un héritage ». Il est héritier de son père, qui était grand joueur de taman, instrument qu’il a introduit dans la musique moderne au Mali, à travers l’ensemble instrumental national. C’est avec 6 autres instrumentistes, que Cheickné Sissoko a crée son groupe ‘‘Somané’’. Binké comme l’appellent les intimes a accompagné son épouse, Yah Kouyaté au lead vocal.

C’est vrai que c’est de la percussion totale, mais la voix de Yah donne un autre goût aux multiples instruments. «  Le groupe a été créé en 2005, mais depuis 1999 je tourne avec mon groupe. Je joue le taman, je fais des tournées dans les pays européens. C’est ainsi qu’en 2005 je me suis dit qu’il faut créer un groupe. Je l’ai crée avec mon frère Moustapha Dramé. On a répété avec les autres artistes, on a fait des séances de travail plusieurs fois et on a commencé avec un premier concert à Acte 7, puis au musée national et dans d’autres lieux de culture ». Voilà que c’est parti pour une carrière musicale.

Le CCF l’a invité pour 3 shows, qui ont été bien appréciés par le public bamakois. Cheickné Sissoko dit Binké et ses hommes font du bon travail avec les instruments traditionnels. La percussion est basée sur les 5 Tamans, la flûte, le n’goni, Yabara, le balafon et la belle voix de sa femme Yah Kouyaté, qui comme toutes les autres griottes chante pour son mari, en lui dédiant des morceaux dans une prestation en live. Yah Kouyaté à le répertoire musical de Ségou mélangé à celui du Meguetan d’où est originaire son mari.

Le premier projet de Binké était de faire l’opéra Tamanba pour faire connaître le tamamba. Car le tamani est très connu dans le milieu des artistes. Cet opéra n’a pas pu avoir lieu à cause du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012. Mais le jeune artiste tient à le faire tout comme son album produit au studio Bogolan. Et qui sera présenté au public ce vendredi 10 Janvier 2014 à l’Institut Français de Bamako. Le grand show a des marraines comme Kadi Kanouté, Wassala Soumano, Madame Baby Aïcha Haïdara et Madame Diop Aïda Sissoko. Les parrains sont Salia Baby, chef d’antenne de G.I.Z à Diré, Boncana Maïga, Bassékou Kouyaté, Adama Traoré metteur en scène et consultant. « Venez le 10 janvier 2014 à l’institut français de Bamako, savourez une mise en scène et un arrangement exceptionnels des douces mélodies du taman, du n’goni, du balafon, de la flûte, du chant et de la danse de mon groupe  » a dit Binké Sissoko. En tout cas Binké est déterminé à faire la promotion du taman dans le monde.

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav