| |

Le cinéma français et africain en deuil : Andrée Davanture Taleghanie, Chef Monteuse, n’est plus

mercredi 2 juillet 2014

De tous les techniciens de cinéma en France, elle fut celle qui a le plus contribué à donner une existence aux films africains, notamment maliens. Chef monteuse, elle fut pratiquement de toutes les grandes aventures cinématographiques du célèbre réalisateur malien Soulayemane Cissé. Elle n’est plus. Et, l’UCECAO reconnaissante, sous la plume de son Président lui rend hommage.


Avis de décès

Tous les membres de l’Union des Créateurs et Entrepreneur du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique de l’Ouest et la famille Souleymane Cissé, cinéaste à Badalabougou, ont la profonde douleur de faire part aux parents, amis, collègues et connaissances du décès de Andrée Davanture Taleghanie, Chef Monteuse, survenu à l’âge de 81 ans le Mardi 01 juillet 2014 à Paris.

Nous venons de perdre une sœur, une amie, une mère, qui a énormément contribué au cinéma Malien, dont les films Kabala, Den Muso, Finye, Baara, Yeelen, Min ye, O. sembène et SOOBA qui est en cour… et particulièrement au cinéma Africain, elle restera à jamais dans nos cœurs.

En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus attristées à sa famille et à ses proches, et prions pour le repos éternel de son âme.

Amen

Le Président

Souleymane cissé
Commandeur de l’Ordre National du Mali
Commandeur des Arts et Lettres de France
Officier de l’Ordre National du Burkina Faso

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav