| |

Festival sur le Niger : Mediapolis-Afrique, ou l’apport de la Cote d’Ivoire à la sonorisation

jeudi 13 février 2014

Habituée des grandes scènes en Afrique de l’ouest, Mediapolis-Afrique, société de marketing, installée en Côte d’Ivoire avec des tentacules au Mali, au Sénégal, au Togo, au Burkina Faso et au Niger, a été mise à contribution cette année pour la sonorisation et la lumière du Festival sur le Niger.

« Nous sommes venus à Ségou avec une sono de 80 kilos, communément qualifiée de 80 000 watts, un kit de lumière robotisée, deux écrans led de 12 m2 et une armature en podium », a indiqué Ismaël Diaby, Directeur de Mediapolis-Afrique. Avant d’ajouter que la présence de sa société sur la 10ème édition du Festival sur le Niger, n’était économique. « En panafricaniste, nous sommes interpellés par la situation du Mali et nous avions apporté notre contribution à la renaissance du Festival sur le Niger, qui marque la renaissance de la culture et du tourisme malien », a-t-il déclaré. Selon Ismaël Diaby, c’est par solidarité que Mediapolis-Afrique a décidé de venir soutenir le Festival de Ségou qui dure maintenant 10 ans et qui fait l’effort d’être à la hauteur. « Au Sud du Sahara, c’est l’un des meilleurs festivals. Le dispo de Ségou a du mérite et doit être soutenu par tous les opérateurs culturels d’Afrique et du monde », a-t-il déclaré. Mediapolis-Afrique qui existe depuis 1997, après avoir fait pratiquement tous les stades d’Afrique de l’Ouest, n’avait pas encore foulé le sol de Ségou. C’est désormais chose faite et à l’appréciation de la plupart des festivaliers de Ségou.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav