| |

Festival africain d’images virtuelles artistiques : Des artistes questionnent l’art et la culture dans la recherche de la paix et de la stabilité sociale

jeudi 20 novembre 2014

La 4ème édition du Festival africain d’images virtuelles artistiques (FAIVA) a démarré le 18 novembre 2014 à Bamako et prendra fin le 30 novembre 2014, à Ségou. Pour cette 4ème édition, le Centre soleil d’Afrique, initiateur de la manifestions, l’a placée sous le thème : « l’art et la culture dans la recherche de paix et de la stabilité sociale ». Mme Haïdara Aminata Sy, secrétaire général du ministère de la culture, a présidé à la place de l’obélisque en zone ACI 2000, la cérémonie de lancement de l’édition 2014 du FAIVA.

Initiée par le Centre soleil d’Afrique, le Festival africain d’images virtuelles artistiques (FAIVA), se propose à devenir une plate forme africaine de la promotion de la vidéo d’art et des arts visuels. La manifestation qui se déroulait à l’origine à Bamako, est désormais devenue tournante. « Pour cette édition, une caravane composée d’une cinquantaine d’artistes, d’experts culturels, de professeurs et de journalistes, partira de Bamako pour rallier Ségou, en passant par Sikasso et Mopti », a indiqué Hama Goro, Directeur du festival. Selon lui, dans chacune de ces villes, de nombreuses activités seront organisées dans des espaces publics : expositions thématiques, ateliers avec le public et les artistes, sketchs théâtraux, causeries débats, projections vidéo, des animations musicales de groupes locaux.

Le représentant du Maire de la commune IV, après avoir indiqué que c’est un honneur pour sa commune d’abriter le lancement de la manifestions et des activités de Bamako, à saluer l’initiative des promoteurs qui vise à faire contribuer l’art et la culture dans la recherche d’une paix durable au Mali. En sa qualité de Président du Réseau Kya, le réseau des opérateurs culturels maliens,

Mamou Daffé, non moins directeur du Festival sur le Niger, a salué l’engagement du Centre soleil d’Afrique pour la promotion des arts visuels au Mali. Pour sa part, Mme Haïdara Aminata Sy, secrétaire général du ministère de la culture, a salué tout ce que le Centre soleil d’Afrique fait déjà pour l’amélioration des conditions vie et de travail des jeunes artistes plasticiens maliens. Elle félicité Hama Goro et ses camarades du Centre soleil d’Afrique pour cet engagement répété depuis 4 ans pour la promotion de la vidéo art au Mali et en Afrique. Elle a encouragé à la persévérance afin de faire de Bamako, la capital de la vidéo art en Afrique.

Dans le cadre de l’édition de cette année, 15 artistes africaines, parmi lesquels 9 maliennes, du 10 au 18 novembre 2014, ont participé à un atelier dirigé par Houda Gorbel, artiste tunisienne lauréate du prix Centre soleil d’Afrique de la Biennale de Dakar 2014 pour son œuvre « Je t’écoute ». Sous sa houlette, les artistes ont travaillé sur le thème : « De quoi rêvent les Africaines ? ». Mme Haïdara Aminata Sy, secrétaire général du ministère de la culture a présidé la cérémonie de vernissage de l’exposition qui traduit les rêves et la ressemblance des artistes africaines. Sikasso recevra la manifestation le 21 au 23 novembre 2014. La manifestation arrivera à Mopti le 24 novembre et mettra le cap sur Ségou le 26 novembre en passant par San. Du 28 au 30 novembre 2014, les habitants de Ségou pourront participer aux activités de FAIVA 2014.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav