| |

Entretien et promotion des monuments de Bamako : Le Groupe Africable lance l’opération « SOS Monuments »

mercredi 30 juillet 2014

« SOS Monuments, le Groupe Africable s’engage », est une vaste opération d’entretien et de promotion des monuments de la capitale malienne. Initiée par le ministère de la culture, en partenariat avec le Groupe Africable, la première phase de cette opération portera sur 6 monuments de la capitale malienne : Monument de l’indépendance, Monument Kwamé N’kruma, Place Mamadou Konaté (éléphant), Monument Colombe de la Paix, Place Abdoul Karim Camara dit Cabral et la Tour de l’Afrique.

Mme N’diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture, accompagnée de Mahamadou Camara ministre de la communication et de l’économie numérique et Mohamed Diarra de l’urbanisme, a présidé le 30 juillet 2014, à la place de l’Indépendance, la cérémonie de lancement de l’opération « SOS Monuments, le Groupe Africable s’engage ». D’entrée de jeu, Madame le ministre de la culture a indiqué : « Longtemps, il a été prôné un partenariat public/privé pour le développement du Mali ». Avant d’ajouter que le ministère de la Culture et le Groupe Africable sont entrain d’en écrire une page concrète.

Madame le ministre a estimé qu’une chose est de dire sa fierté d’appartenance à la terre du Mali, une autre est d’en faire un principe de vie. « Être fier d’être malien, aujourd’hui, c’est prendre conscience que la Nation a plus que jamais besoin de tous et à tous les niveaux », a-t-elle déclaré. Madame le ministre a rappelé que la constitution, nous donne obligation de défendre la patrie et la culture en partage partout au Mali, nous donne le devoir de prendre soin de la chose commune et publique.

Elle a indiqué que le Gouvernement du Mali a toujours mis en avant la promotion du patrimoine culturel, non plus par ses seuls moyens, mais bien par l’implication des communautés et des collectivités. « C’est cette vision d’une gestion participative du patrimoine que nous concrétisons avec cette opération SOS Monuments », a-t-elle indiqué. Avant d’ajouter qu’en s’engageant à participer à la rénovation, à l’entretien et à la sensibilisation pour la sauvegarde et la bonne gestion de 6 monuments de Bamako, le Groupe Africable ouvre la voie à un modèle de coopération unique et un schéma nouveau dans la promotion du patrimoine culturel.

Pour sa part, Ismaïla Sidibé, PDG du Groupe Africable, a indiqué que sa structure est particulièrement fière de l’honneur qui lui est fait par le ministère de la culture en lui confiant l’entretien de 6 Monuments de la ville de Bamako. « Nous sommes fiers parce qu’un monument n’est pas seulement qu’une œuvre architecturale, si belle soit-elle, ni simplement un lieu de mémoire. Il s’agit aussi et surtout d’un marqueur essentielle de l’histoire d’un peuple et d’une nation en devenir », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter nous devons à nos monuments respect, entretien, attention et promotion, parce qu’il nous renvoie à notre mémoire collective. « C’est pour cette raison et parce que nous en sommes profondément conscients, qu’au nom de l’ensemble du personnel du Groupe Africable et au mien propre, je prends ici l’engagement de veiller, avec l’appui du Gouvernement et du District de Bamako, à la bonne exécution de la mission que vous venez de nous confier », a-t-il indiqué. Avant de réitérer la disponibilité constante du Groupe Africable, à accompagner chaque fois que besoin, les actions destinées à renforcer la cohésion nationale et la promotion du panafricanisme.

En s’engageant aux côtés du Ministère de la Culture, Africable Télévision entend prendre soin de 6 monuments en assurant les services de nettoyage, de jardinage et de gardiennage de ces infrastructures. L’innovation souhaité par le Groupe Africable est d’installer un système de goûte à goûte pour réduire les factures d’eau qui sont une préoccupation récurrente du département. Selon des sources dignes de foi, le Ministère de la Culture est en contact avancé avec d’autres acteurs du secteur privé, à l’instar du GPAC et du groupe Toguna, pour que la cadence de ce modèle de partenariat soit maintenue.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav