| |

Salon international de la mode malienne : La 1ère édition aura lieu le 6 juin 2014

jeudi 8 mai 2014

Défilé de mode intitulé « Moussoro » et exposition vente de vêtements, de pagnes, chaussures et articles de beauté. Ce sont-là les activités qui vont émailler la première édition du Salon international de la mode malienne (SIMMA), le 6 juin 2014. L’évènement qui se veut une manifestation phare de la promotion de la mode au Mali, était le 2 mai 2014, au centre d’une conférence de presse à l’hôtel Radisson de Bamako.

« Oui, c’est un salon de plus dans la mesure on a quelque chose à ajouter », a déclaré Apoutin Clément, organisateur de l’évènement. Selon lui, la première édition du SIMMA est placée sous le signe de la réconciliation et de l’intégration des peuples. « Avec ce salon on veut apporter la joie et la gaité dans les cœurs », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter qu’à travers la mode, les peuples peuvent se réconcilier parce qu’elle brise les clivages et les frontières. En sa qualité de marraine de l’évènement, Mme Cissé Habiba Ben, a salué l’initiative d’organisation de cette manifestation qui permettra aux publics maliens de découvrir le talent des stylistes au bord du Djoliba. Mme Bah Klédu Coulibaly, directrice de l’agence de communication « Flex’Art » et non moins directrice artistique de l’évènement, a indiqué que l’organisation de cette activité sera une belle occasion de mettre en exergue le glamour au Mali. « Nous voulons amener les femmes maliens à s’intéresser aux textiles made in Mali », a-t-elle conclu. Pour sa part, Mme Farah de « Farah Fashion Design » dira que le SIMMA vise la valorisation du potentiel malien dans le domaine de la mode. « Avec ce projet, nous espérons faire des ouvertures pour attirer des investisseurs vers le Mali », a-t-elle indiqué. Avant de s’interroger : pourquoi ne pas utiliser la force de la mode pour des échanges entre les peuples ? Elle a estimé que ce projet est important pour l’image du Mali qui est aujourd’hui collée à la guerre. « SIMMA est une activité qui montre que malgré toutes les difficultés, il faut dire au monde que les maliens existent et ont de l’espoir », a-t-elle indiqué. Pour sa part, Mme Maïga Mariétou Diakité, styliste et Présidente de l’Alliance des couturiers et créateurs du Mali, pense qu’il est difficile de parler de développement dans un pays sans parler de mode. Selon elle, c’est dans la mode que nous pouvions forger le goût et la créativité. Elle a souhaité que de tels évènements soient des opportunités pour amener les couturiers et autres stylistes maliens à maîtriser la finition et la créativité. Elle a conclu en engageant l’Alliance des couturiers et créateurs du Mali à soutenir le SIMMA. Pour cette première édition qui occupera toute la journée du 6 juin 2014, à l’hôtel Radisson, des stylistes ivoiriens sont attendus pour le défilé de mode.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav