| |

FESCAURI : La 15ème édition aura lieu à Kalassa du 17 au 19 décembre 2021

samedi 11 décembre 2021

Placée sous le thème « Eco citoyenneté et Emplois verts », la 15ème édition de FESCAURI / ECO se déroulera du 17 au 19 Décembre 2021 à Kalassa. Pour cette édition, les organisateurs ont annoncé plusieurs activités programme : Veillée des chasseurs, foire et marché bio (marché des producteurs et des artisans locaux), des villages culturels, le green day, sorties pédagogiques ( nature et découvertes botaniques), des actions de sensibilisation et des concerts géants avec animations ludiques en pleine nature.

Du 17 au 19 décembre 2021, Kalassa, situé à quelques centaines de mètres de Siby, sera la destination culturelle de prédilection au Mali. A la faveur de la 15ème édition du Festival des cauris, qui allie écologie et musique, Siby/Kalassa se propose de casser la baraque. En ce qui concerne les Concerts et les animations ludiques, la programmation a lévé le voile sur le nom des artistes comme Mamou Sidibé, Amaïchata Salamanta, Cheickné Sissoko, Iba Montana, Awa Maïga, la Troupe de Kalassa, la Toupe de masque dogon, Manfaly Dounion, Bibi Samaké et Yoro Sidibé.

« Grâce à sa popularité, le FESCAURI est devenu un événement culturel et touristique attendu chaque année par la population locale, touristes, amateurs de musiques et cultures africaines ainsi que les médias », nous a indiqué Mandjou Yattara, Président de l’Association pour la Promotion des Arts et de la Culture du Mandé (APROCAM) et Kory Consult, initiatrice de l’événement. Selon lui, le Festival Écologique et des traditions Africaines (FESCAURI ECO) crée depuis 2007, se propose comme un événement alternatif. « C’est à dessein que Kalassa, ville périphérique de Bamako a été choisie. Nous offrons à nos festivaliers un événement, se déroulant dans un lieu naturel, agréable et qui regorge d’histoires, celles du Mandé », a-t-il ajouté.

Selon lui, le FESCAURI ECO allie écologie et traditions ancestrales, et se donne également pour mission de révéler les richesses culturelles africaines méconnues du grand public à la civilisation universelle. « Il favorise ainsi, le brassage des cultures entre les pays et valorise également le patrimoine naturel grâce aux nombreux atouts du site et de la ville qui l’abrite », a-t-il déclaré.

Ainsi, Mandjou Yattara a inscrit cette 15ème édition dans une dynamique écologique à travers le renforcement des atouts culturels, le vivre ensemble tout en préservant l’environnement écologique gage de tout développement socioéconomique et culturel. « FESCAURI ECO est le premier festival à placer le développement durable sous le signe du festival, du ludique et de l’original », a-t-il déclaré.

Les mélomanes et les amoureux de la culture, sont attendus à Siby/Kalassa pour participer à la veillée des chasseurs qui sera organisée en hommage à Kalassa Bagui et Balla Guimba. Il est prévu de leur décerner des trophées de reconnaissance, à titre posthume, pour services rendu à l’art malien.

Il y est aussi prévue l’organisation d’une foire sous forme de marché bio, pour la promotion des producteurs et des artisans locaux. Selon Mandjou Yattarra, « durant 3 jours le marché bio, va proposer à la vente des produits naturels ».

Le Président de l’Association pour la Promotion des Arts et de la Culture du Mandé (APROCAM) et de Kory Consult, a indiqué que toutes les dispositions sont prises pour l’installation de villages culturels. « Une des innovations de cette 15ème édition est la création de petits villages bien distincts dans le Village Cauris dirigé par « un chef de village » assisté de 5 « conseillers de village » et d’un griot animateur du village », a-t-il annoncé. Avant des villages comme : le Village des thérapies africaines, le village Artisanal et agricole, le village Gastronomique, le village Conférences/Ateliers.

Mais, comme chaque année, la grande attraction sera encore probablement « le Green day ». Selon Mandjou Yattara, cette journée sera la journée de l’environnement et de l’écologie. « Chaque festivalier plantera un arbre sur le site du festival », a-t-il déclaré. Avant d’annoncer l’organisation d’ une journée de salubrité « village propre » avec la brigade verte composée de la jeunesse de Kalassa et des villages environnants.

Le Programme de la 15ème édition de Fescauri/Eco, prévoit des sorties pédagogiques. Intitulées « nature et découvertes botaniques », les sorties pédagogiques, seront comme des Voyages éco-touristiques et camping sur le site festival, pour la découverte de la faune et des plantes médicinales. Mais, il y aura aussi des détentes autour du feu « feu de Camp », avec des barbecues, et des randonnées pédestres, sports etc…

Partant du principe que la commune rurale de Siby est confrontée à des difficultés liées à la dégradation de l’environnement et de l’urbanisme galopant compte tenu de sa proximité avec la capitale, Mandjou Yattara annoncé dans le cadre de cette édition, une vaste campagne d’information et de sensibilisation à la promotion de la protection de l’environnement et la promotion de la médecine traditionnelle pendant toute la durée du festival. « Une vaste campagne de sensibilisation sur la préservation de la faune et de la flore et l’utilisation des produits de la pharmacopée dans la lutte contre les maladies dans les villages environnants de Siby en collaboration avec les élus locaux, les femmes, les jeunes, etc. », a-t-il déclaré.

Selon son initiateur principal, pendant pendant 14 années, le festival a eu plusieurs acquis. « Fort de sa responsabilité sociale, FESCAURI de 2007 à nos jours a entrepris des actions sociales et de développement de la commune de Siby », a-t-il déclaré. Avant d’annoncer que depuis 2007, le renforcement de la visibilité de Siby et des actions sociales suivantes ont été menées : Formations des guides touristiques, des restaurateurs et instrumentistes du Mandé ; dons d’équipements sportifs à la Jeunesse de Siby ; dons de 5 moulins aux femmes de Siby, de Nanakenieba et de Guena ; formation des artistes locaux sur les instruments de musique traditionnelle en voie de disparition ; formation des 12 filles en technique de fabrication et de commercialisation de perles ; don d’engrais aux paysans de Siby...

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav