| |

4ème édition de « Kalan Kadi » a vécu : Des enfants maliens ont été initiés à la lecture

mercredi 26 mars 2014

Tout le monde le dit. Et, tout le monde le répète : « les maliens ne lisent pas ». Pour inverser cette tendance, Balani’s a pris l’initiative d’organiser un festival de la littérature enfantine, dénommée « Kalan Kadi ». Du 17 au 23 mars 2014, Bamako a enregistré l’organisation de la 4ème édition de la manifestation.

Pour l’édition de cette année, la manifestation a démarré le 17 mars 2014, à l’école Nelson Mandela, sous la Présidence de Rantobeng William Mokou, ambassadeur d’Afrique du Sud au Mali. La cérémonie a enregistré la présence des éditeurs, auteurs, slameurs du Mali, de la France, du Gabon et du Benin. Les élèves de l’école Nelson Mandela ont été émerveillés par l’animation de l’écrivain Muriel Diallo, franco-Ivoirienne. Il faut dire que la cérémonie a été mise à profit pour le lancement officiel de la campagne « 95 livres dans 95 écoles » par l’ambassadeur d’Afrique du sud. Des livres ont été remis aux deux premiers de chaque classe. L’ambassadeur s’est engagé à donner une formation en anglais à l’ensemble des 95 élèves. Igo Diarra, Directeur du festival « Kalan Kadi », après avoir rappelé que la thématique de cette édition est : « une nation qui lit est une nation qui gagne la paix », comme aimait le dire Nelson Mandela, a indiqué qu’après la disparition de cet illustre africain, qu’il est plus que nécessaire de traduire cette idée en acte concret. « C’est pourquoi, nous avons initié le programme 95 livres qui correspondent aux 95 ans de Nelson Mandela, dans 95 lieux. L’année prochaine, nous comptons exporter cette initiative en Afrique et ailleurs dans le monde », a-t-il déclaré. Ce discours de l’initiateur de la manifestation a cédé la place aux slameurs Nanda de Libreville et Boniface de Cotonou, qui ont tenue en haleine une classe de la 9ème année, par leur maîtrise de la poésie de la rue. Ainsi, le ton a été donné pour des tournées dans des établissements comme Kalan so, Notre Dame, saint-Kizito, liberté, Wa Kamissoko, le lycée Technique de Bamako, pour des conférences, des cafés littéraires, des exécutions de slam et des ateliers d’écriture et de contes. Le Musée national, le Centre Soleil d’Afrique et le siège du Club Pascal Baba Coulibaly, ont été mis à contribution pout recevoir des ateliers. Le journaliste Ivoirien Coulibaly Zoumana, non moins écrivain et auteur du roman entre « Entre deux feux », de passage à Bamako pour la promotion de son œuvre a animé le 21 mars 2014, un café littéraire dans la salle de l’Indépendance du Lycée Technique de Bamako. La clôture de la 4ème édition de « Kalan Kadi » qui a eu lieu le 22 mars 2014, a enregistré la participation de Younoussi Touré, ancien Président de l’Assemblée Nationale pendant la transition et celle de l’Ambassadeur d’Afrique du Sud, qui a salué cette démarche qui consiste à initier les enfants à la lecture et à la culture.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav