| |

14ème édition de Maxi Tour School : Les inscriptions ont débuté le 20 Octobre 2013

vendredi 25 octobre 2013

A cause de la crise au Mali, l’émission qui réunit le monde estudiantin était en déplacement au Burkina Faso, du 15 février au 30 avril 2013 une ouverture qui a réussit car l’émission a été bien accueillie par les autorités Burkinabés. Après cette réussite l’organisateur principal l’agence de communication Prestige Consulting avec la chaîne Africable Télévision vont lancer la 14ème édition de Maxi Tour School au Mali. Les inscriptions vont débuter le 20 octobre pour prendre fin le 5 Novembre 2013. La compétition débutera le 14 novembre 2013. C’est pour donner ces différentes explications que l’animateur et promoteur de la manifestation a rencontré la presse au siège de Prestige Consulting pour annoncer le démarrage très prochain de Maxi Tour School 2013-2014.

Auréolé de son succès au Burkina Faso, Ballody a rencontré la presse pour faire le point de l’expérience Burkinabé qui a été un saut dans l’inconnu car l’émission était a sa première édition, aucun partenaire, ni sponsor n’était avec lui. Ballody a quant même fait l’émission avec 30 établissements scolaires de Ouagadougou. Ce fut un grand succès grâce au ministère de l’enseignement supérieur du Burkina Faso qui l’a accompagné matériellement pour la bonne tenue de cette émission en dehors du Mali. Le ministre Burkinabé des enseignements secondaires et supérieurs a même présidé la cérémonie de clôture du 30 avril 2013 qui s’est tenue dans l’enceinte même du ministère. Le partenaire Africable Télévision a joué son rôle, car il a diffusé toutes les émissions. Ismaël Sidibé et ses hommes ont bien joué leur partition, car c’est la première fois qu’une émission malienne se transporte dans un autre pays. Pour cela Ballody est parti avec 13 jeunes maliens, qui ont travaillé avec 7 jeunes Burkinabés sur la manifestation sans compter l’emploi temporel crée pendant la compétition. Au finish le ministre Burkinabé a décidé d’être le porte parole de cette initiative auprès de la première dame du Burkina Faso, il s’est engagé aussi à faire une 2ème édition au Burkina Faso avec plus de réussite. Ballody souhaite que cette compétition soit comme une CAN entre les différents pays de l’UEMOA, afin que chaque pays l’abrite à tour de rôle, avec un grand tirage entre les différents pays en compétition. C’est pourquoi il a d’abord besoin du soutien des autorités maliennes, mais aussi des autres pays de l’UEMOA.

. Maxi tour school est un concept d’émission télévisuel qui s’adresse aux établissements scolaires (écoles et lycées) à travers une compétition inter scolaire. Elle s’articule autour de 6 rubriques : les mots et les lettres, la poésie, le chant, le sport, notamment le basket, l’élection Miss scolaire, la chorégraphie. Elle est diffusée sur Africable Télévision, grâce à laquelle, elle est regardée dans tous les 8 pays de l’UMOEA, voir les pays de la CEDEAO. Sa 13ème édition a enregistré la participation de 179 établissements scolaires soit 340 000 élèves de la tranche d’âge 16 à 30 ans au Mali l’an passé. La première sortie au Burkina Faso plus précisément à Ouagadougou a enregistré la participation de 30 établissements scolaires.

« Maxi Tour School, école à ciel ouvert et une chance pour les scolaires à travers la découverte de talents, tout en leur permettant de développer leurs aptitudes »
. Pour la 14ème édition qui sera lancée, Ballody compte sur son premier partenaire Africable Télévision et son directeur Ismaël Sidibé, et à son sponsors officiel au Mali la Sotelma – Malitel qui lui fait confiance depuis 3ans. « Grâce à la Sotelma, nous avons parcouru tout le Mali avec pour seul mot d’ordre l’école et Malitel un maillon fort pour un Mali débout pour son développement » a déclaré Ballody. C’est pourquoi l’organisateur a eu un entretien avec les responsables de Malitel autour des innovations.

« Maxi tour school a développé une stratégie pour contribuer à l’intégration africaine car à travers cette émission nous créons une véritable intégration scolaire », a indiqué Balody. Avant d’ajouter que l’émission permet aux jeunes d’avoir une culture riche et variée, tout en contribuant à la formation de l’élite Africain. « Par notre initiative, nous voulons montrer aux jeunes que la culture constitue le principal moteur de développement d’une nation et les inciter les à pratiquer le sport, puisque seul un corps sain peut abriter un esprit sain  », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que Maxi Tour School veut amener les jeunes à prendre conscience de la valeur humaine et du caractère sacré des droits de l’homme. Les organisateurs veulent inculquer le patriotisme aux futurs cadres de l’Afrique. Dans la prochaine édition, il y aura un volet qui s’adressera aux arabisants (Medersa) et aux anglophones, afin que tous, nous partageons les mêmes passions et les valeurs de cultures. Si la 14ème édition aura comme sponsor officiel Malitel parce que les organisateurs ont eu des séances de travail avec Malitel, pour la 15e édition de maxi tour les scolaires des pays de la sous région vont rivaliser dans des compétitions inter pays.

Correspondance particulière

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav