| |

Planification stratégique et plaidoyer : Le Ministère de la Culture, de l’Artisanat, du Tourisme et de l’Industrie hôtelière envoie ses cadres à l’école

mercredi 1er décembre 2021

Du 22 au 27 novembre 2021, au Palais de la Culture de Bamako, sous le Ministère de la Culture, de l’Artisanat, du Tourisme et de l’Industrie hôtelière, à travers la Direction nationale de l’Action culturelle (DNAC) a organisé des sessions de formation des cadres supérieurs du ministère et des collectivités territoriales en planification stratégique et en plaidoyer.

Au nom de l’Ambassadeur de l’Allemagne au Mali, Stübert Julien, Chef de la section politique et chargé de la Culture au niveau de l’Ambassade de l’Allemagne au Mali, a mis l’accent sur la pertinence des domaines de formation. Il a rappelé que la culture, plus qu’un simple espace d’épanouissement, joue un rôle important dans le développement socio-économique d’un pays.

Dans le contexte actuellement du Mali, il a rappelé tout le rôle important que joue et pourrait d’avantage jouer la culture pour la cohésion sociale. Et, il a salué le partenariat entre son pays et le Mali, à travers le Ministère en charge de la Culture du Mali et le Projet « Donko ni mayaa » financé par la République fédérale d’Allemagne.

« Ces sessions de formation des formateurs visent à renforcer les capacités des cadres supérieurs du ministère et des collectivités en planification stratégique et en plaidoyer en vue de leur permettre d’assurer efficacement la mise en œuvre du contrat de performance du département ». La déclaration a été faite par Hamane Demba Cissé, Secrétaire général du Ministère de la Culture, de l’Artisanat, du Tourisme et de l’Industrie hôtelière.

Selon lui, si la planification stratégique sert de carte, de feuille de route pour aider une structure ou une organisation à comprendre le processus d’analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces, ainsi que la planification des opérations futures d’une manière hiérarchisée et réaliste ; il n’en demeure pas moins que le plaidoyer est d’abord et avant tout une stratégie utilisée à travers le monde par les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les décideurs, pour influencer les politiques.

Il dira que le plaidoyer concerne non seulement la création ou la réforme des politiques, mais aussi la mise en vigueur et l’application efficaces des politiques. « A ce titre, les objectifs du plaidoyer doivent être “SMART” : spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et définis dans le temps », a-t-il déclaré. Avant d’indiquer que durant 6 jours de session de formation, les participants doivent être à mesure de cerner et de comprendre les éléments essentiels d’un message de plaidoyer, à savoir : le but à atteindre ; les motivations pour l’atteindre ; la manière pour l’atteindre ; l’action spécifique déployée pour l’atteindre.

Il a ajouté qu’ils doivent aussi être capables de cerner les étapes du processus d’une planification Stratégique tels que l’analyse SWOT : Forces, faiblesses, opportunités et menaces.

Au nom du Ministre en charge de la culture, le secrétaire général du département a salué et remercié le Projet Giz « Donko ni mayaa » pour son accompagnement financier constant dans le souci de restructurer et de professionnaliser le secteur à travers le financement de plusieurs ateliers comme la Biennale artistique et culturelle, la classification, la certification et la labelisation du secteur, l’agenda culturel, les politiques culturelles et la transformation sociale...

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav