| |

Festi’Bazin 2014 : Le Bazin fait son show

dimanche 7 septembre 2014

Dans le cadre de la première édition du Festi’Bazin, le cadeau qui s’exporte le mieux du Mali a fait son show le 6 septembre 2014, au Palais des sports de Bamako. Sous la Présidence de Mme Keita Aminata Maïga, épouse du Président de la République, le Bazin a fait son show. Au programme : soirée gala, défilé de mode et remise de trophées.

Le Palais des sports, n’avait rien à voir avec un temple de sport. Le dieu « Bazin » s’y était installé en demeure et le sport est sorti par les persiennes. Les paniers de basket avaient disparu, tant Gagny Lah n’avait pas lésiné sur les balles de Bazin pour la décoration. Le plancher en bois travaillé, avait disparu sous un tapis de Bazin. Et, pour célébrer cet issu importé de l’Allemagne et probablement de la Chine, mais qui bénéficie d’une forte valeur ajoutée des teinturières maliennes, les organisateurs avaient choisi Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture comme marraine. Et, sous la présidence de la première dame du Mali, les invités ont eu droit à une très belle soirée où le Bazin était au centre de toutes les préoccupations et de toutes les créations. Pour annoncer les couleurs, Mme Diarra Fatoumata Sira de « Fitini Coiffure », a habillé 16 enfants qui ont ouvert le défilé. Comme quoi, le Bazin, c’est aussi pour les enfants. Kaira Harby, monument de la chanson malienne, est intervenue pour inviter tout le monde à Tombouctou dans sa célèbre chanson dédiée à la cité des 333 saints. Du côté du défilé les choses sérieuses ont commencé avec Djelika Koné, qui a émerveillé la salle avec sa maîtrise de la teinture. Ensuite, ce fut le tour de TC couture, Koko la teinturière, Cheick Couture avec son bogolan su Bazin, Fadi Maïga avec sa marque Borthini ou noblesse en sonrhaï, Evidence couture, Nafytoo la sénégalaise qui fait de la lingerie, Maïmour avec sa collection « femmes d’Afrique » et Maria Bocoum avec sa collection « Les dimanches à bamako ». Du côté animation musicale des artistes Nampé Sadio et Djibril Dramé ce sont succédés sur le podium pour donner une note particulière à la soirée. Il faut dire que des trophées ont été aussi distribués. Le trophée de la teinturière est revenu à Mme Kébé Tantou Samaké, celui de la santé au Pr Yena Sadio, celui de l’ambassadeur du Bazin à l’international à Djibril Dramé, celui de l’innovation à Mariah Bocoum, celui de la jeunesse à Fadi Maïga, celui du stylisme à Maïmour et le trophée d’honneur a été remis à Djouma Dieng Diaghaté, ambassadrice itinérante du Président Macky Sall, couturière émérite qu’on ne présente plus. « Ce soir je suis heureux d’être au Mali. Et, je salue cet engagement de la première dame du Mali a nos côtés », a indiqué Benson Diakité, président du Festival. Avant d’annoncer que l’évènement bénéficie d’un engagement de soutien de Gagny Lah sur 5 ans.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav