| |

Promotion des arts visuels au Mali : Le Centre soleil d’Afrique initie les rencontres « Djeka Miri »

mercredi 19 février 2014

Dans le but de dynamiser le secteur des arts visuels au Mali, engager une interaction avec le public local et faire de cet art un moyen de consolidation d’une paix durable et de la cohésion sociale, le Centre soleil d’Afrique a initié le programme « Djeka Miri ». Le 14 février 2014, le lancement de ce programme a été présidé par Bakary Traoré, Directeur national de l’action culturelle du Mali.

Au cours de cette cérémonie de lancement qui a enregistré une animation musicale de Afel Bocoum et de Broda, Hama Goro, directeur du Centre Soleil d’Afrique, a indiqué le programme veut offrir aux artistes maliens un cadre d’échange, d’analyse de ce qu’ils ont vécu en vue de proposer au public des solutions pour la paix et la tranquillité absolue. « Il contribuera également à rehausser le niveau des arts contemporains au Mali et suscitera plus d’engouement pour le public local », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter qu’il créera des espaces de rapprochements entre les différents peuples afin que le pardon dissipe les séquelles de la crise. En plus de son partenaire traditionnel, le Centre culturel Korè de Ségou, Hama Goro a annoncé que le programme recevra l’implication de quatre structures partenaires venant de l’Ouganda, Cameroun, Nigeria et Sénégal. Il a précisé que le programme Rencontres « Djeka Miri », mise en place avec le soutien financier de la Fondation Doen des Pays Bas et Art-Collaboraty des pays Bas, se déroulera en trois phases pour une durée de 18 mois. « Il s’agit d’une série d’activités dont le clou sera la 4ème édition du Festival africain d’images virtuelles artistiques (FAIVA), que le centre soleil d’Afrique veut réaliser en collaboration avec le Centre Culturel Korè de Ségou », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que les trois phases sont : Un atelier de création vidéo et multimédia, un atelier de création plasticienne et le FAIVA, au cour duquel les œuvres réalisées pendant les deux ateliers feront l’objet d’exposition, de projection et de débats, à travers sept régions du Mali : Kayes, Sikasso, Bamako, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav