| |

Festival des arts et cultures de Konna pour la paix : La première édition placée sous le thème du prix de la liberté

mardi 22 octobre 2013

En collaboration avec la mairie de la commune rurale de Konna et de l’association des ressortissants de la localité, Afrique Scène se propose d’organiser la première édition du Festival des arts et cultures de Konna pour la paix. La manifestation qui doit se tenir du 17 au 19 janvier 2014, sous le thème du prix de la liberté, était la semaine dernière au centre d’une conférence de presse.

Abou Amadou Guittteye, Directeur général de Afrique Scène, Ibrahim Kanté, Directeur général adjoint de Afrique Scène et Sory Ibrahima Diakité, maire de konna, ont animé une conférence de presse au siège de Afrique Scène, pour annoncer l’organisation du festival des arts et de la culture de Konna pour la paix. « L’objectif de cette manifestation qui se propose de recevoir 5000 visiteurs sur trois jours, est de montrer une autre image de la ville martyre de Konna  », a indiqué Abou Amadou Guitteye. Selon lui, au-delà de la guerre, Konna est une ville située au cœur du Mali et y joue un rôle très important dans l’économie. Avant d’ajouter que si Afrique Scène veut y créer le plus grand évènement dédié à la paix, Abou Amadou Guitteye dira que l’initiative vise la promotion de la culture de la paix, à rendre hommage aux forces armées maliennes et à ceux des pays amis et ressouder le tissu social. Pour cela, les organisateurs qui comptent recevoir 5000 visiteurs sur trois jours, se proposent d’organiser une foire artisanale avec 50 exposants au moins. Ils ont aussi projeté l’organisation de 3 conférences-débats, 2 concerts géants, 10 spectacles et 2 inaugurations. En plus de l’inauguration du rond-point Damien Boiteux, où une stèle sera élevée à l’honneur de ce soldat français mort pour le Mali, Abou Amadou Guitteye a annoncé la pose de la première pierre du Musée du soldat. Selon lui, le musée du soldat sera un endroit où les visiteurs pourront voir les objets et toutes les photos qui se rapportent à l’attaque de Konna et l’offensive lancée par l’armée malienne et ses alliés. « Dans, ce musée, il aura un mur du souvenir avec les photos de tous les soldats tombés et un livre d’or qui permettra aux visiteurs de laisser un mot aux soldats tombés  », a-t-il indiqué. Les organisateurs ont aussi programmé des parades militaires, des courses de pirogues et des balades sur le fleuve. Un tournoi de foot interarmées et la réalisation d’un campement de la paix sont aussi programmés. Selon les organisateurs, toutes les dispositions sont prises pour l’hébergement des festivaliers. « Nous allons mettre un accent particulier sur le Diatiguya et sur le village du festival. Mais des dispositions sont prises pour mettre des navettes entre Konna et Mopti-Sévaré  », a-t-il indiqué. Sory Ibrahim Diakité a fait une genèse de l’idée de la manifestation, avant d’indiquer que le festival du soutien de la mairie de Konna et des ressortissants.

DDDK

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav