| |

L’annuaire statistique 2013 du secteur de la culture et jeunesse : Les données validées

dimanche 29 juin 2014

S’il est vrai que « gouverner c’est prévoir », seules les données statistiques peuvent aider la prévision. Cette conviction, de plus en plus, est entrain de devenir une réalité au Mali. Le 26 juin 2014, la Cellule de planification et de statistique du secteur culture et jeunesse a organisé au CICB l’atelier de validation des données de l’annuaire statistique 2013 du secteur de la culture et de la jeunesse.

Mamadou Gaoussou Diarra, ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, a présidé le 26 juin 2014, l’atelier d’évaluation des données de l’annuaire statistique 2013 du secteur de la culture et de la jeunesse. Il a indiqué que l’information statistique joue un rôle fondamental dans le processus de développement économique et social. Avant d’ajouter que la Cellule de planification et de statistique du secteur culture et jeunesse, face au défi de disposer d’informations statistiques crédibles répondant aux besoins du développement sur la base de la culture, des activités sportives et socioéducatives de jeunesse, s’attèle progressivement à produire des statistiques à même de contribuer au processus de la prise de décision.

Il a rappelé les différents projets que le département a soutenu pour répondre aux besoins multiformes de production d’informations statistiques et de renforcement des capacités. Se sont : le projet de déploiement et de formation à l’utilisation du logiciel de gestion électronique des documents et le projet pilote de cartographie des infrastructures culturelles, sportives et socioéducatives du District de Bamako. Le ministre est convaincu que ces activités innovantes permettront de consolider la base de données du secteur culture et jeunesse et de disposer d’une meilleure capacité de production et de diffusion de statistiques indispensables à l’élaboration et au suivi des politiques nationale et sous régionales.

Il a aussi annoncé que la Cellule de planification et de statistique du secteur culture et jeunesse est également en train de consolider son expérience en matière de collecte et de production de données de qualités conformes aux normes prescrites par la charte africaine de la statistique, à savoir : la pertinence, la pérennité, la fiabilité, la continuité et l’actualité. « Ce pari commande d’aller vers un travail collaboratif avec les acteurs et les producteurs de données du secteur que vous êtes, en prenant en compte le cadre de statistique culturelles de l’UNESCO, y compris les sports et les loisirs, sans oublier les activités d’éducation et de construction citoyenne », a-t-il déclaré. Pour tout cela, le ministre indiqué qu’il est convaincu que l’Annuaire 2013 va contribuer à mesurer davantage l’impact des industries d’activités productrices dans les domaines du patrimoine culturel, des arts de la scène et des festivités, des arts visuels, du livre et de la presse, de l’audiovisuel, de l’animation en matière de sports et de jeunesse.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav