| |

3ème édition du Festival AG’NA : Une forte mobilisation à consolider

mardi 1er mars 2022

Au regard de la grande mobilisation de cette année à Koulikoro, à la faveur de la 3ème édition du Festival AG’NA (Culture en langue tamashek), l’on peut sans risque de se tromper dire que cette manifestation s’est désormais installée en demeure dans le calendrier culturel malien. Et, du coup les initiateurs de la manifestation vont devoir retrousser les manches pour que la manifestation comble toutes ses attentes.

En seulement trois éditions le Groupe Walaha et Essakan Production, sont parvenus à inscrire en bonne place le Festival AG’NA dans le calendrier culturel malien. L’on pourrait penser que cette manifestation est née avec ses 32 dents. Pour la simple raison que AG’NA, culture en langue Tamashek, qui se veut un espace de rencontre entre les cultures des communautés du nord, du centre et du sud du Mali, n’est que la rencontre entre deux grands évènements du Mali : L’historique et célèbre festival au Désert et le Festival Ciné à Dos, festival dédié à la promotion de l’audiovisuel à travers le numérique.

Du coup quand en trois ans les organisateurs arrivent à marquer leur terrain à Koulikoro, certains pourront perde de vu les efforts exceptionnels fournis pour la maîtriser de l’organisation d’un tel évènement au regard du site qui exige la mobilisation d’une logistique lourde.

Le festival se déroulant sur une ile au milieu du fleuve djoliba, dans un espace en face du Gouvernorat de Koulikoro et l’hôtel Nanagaleni, impose des contraintes exceptionnelles à l’organisation. Mais, sauf qu’ici le jeu en vaut la chandelle. Le sable sur cette île, donne la sensation du désert. Et, le fait que le site ne soit accessible qu’en pirogue, pinasse (pirogue motorisée) et par des tracteurs, ajoute à l’attrait du site. Et, devient pratiquement une caractéristique exceptionnelle de cette manifestation, avec des émotions exceptionnelles. Bon, il nous est revenu qu’une route serait en construction pour faciliter l’accès du site. Mais, heureusement, ici seule la crue du fleuve est maîtresse. Et, rien ne garantit l’existence de cette route lors de l’édition prochaine.

Vous convenez avec moi que dompter un tel environnement n’est pas chose facile. Mais, au regard de la 3ème édition l’on peut sans risque de se tromper que AG’NA est en passe de relever le défi. Il faut reconnaître que cette année du côté de l’organisation un effort exceptionnel a été fait pour varier les activités. Mais surtout de les tenir.

Effectivement, les festivaliers ont assisté à des projections de films (l’édition de cette année a enregistré la participation de 99 films des pays de l’Afrique et de sa diaspora). En collaboration avec le Centre national de la cinématographie malienne (CNCM) dès le 22 février 2022, plusieurs quartiers de Koulikoro ont connu une animation particulière à la faveur des projections de films.

Aussi, en plus des Concerts géants, les festivaliers ont eu la chance de participer le Samedi soir à des manifestations folkloriques. « ODWA », une rencontre traditionnelle en milieu tamashek a été dupliquée sur l’ile déserte pour le plaisir des festivaliers. Les masques dogons, dans une ambiance festive, y ont rivalisé d’ardeur avec les marionnettes du célèbres marionnettiste malien Yaya Coulibaly, qui n’est plus à présenter.

Et, comme pour joindre l’utile à l’agréable, un espace spécial a été réservé à la réflexion à travers la conférence des acteurs de la culture et de l’innovation, sur le thème : « Patrimoine et innovation ». En plus, dans un souci d’être un espace d’échanges pour la transmission, une opportunité a été donnée aux jeunes des instituts de formation au cinéma et à l’audiovisuelle de participer à un master class sur le cinéma, animé par le réalisateur malien Salif Traoré. Cet exercice a enregistré la participation de Cheick Oumar Sissoko, réalisateur, ancien ministre de la culture du Mali et secrétaire exécutif de la fédération panafricaine des cinéastes.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav