• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Le Parti SADI réaffirme son soutien et sa solidarité au peuple et au Gouvernement bolivariens

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) salue l’engagement et le courage du peuple Vénézuélien qui a participé de façon massive et éloquente à la mise en place, le 30 juillet 2017, d’une constituante pour surmonter de façon

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Défense des droits des migrants : Les organisations de la société civile de l’Afrique de l’ouest se donnent la main

    samedi 26 août 2017 , par Assane Koné

    Pendant deux jours, du 26 au 27 août 2017, l’hôtel Star Résidence abritera les travaux de la rencontre ouest africaine multi acteurs sur la défense des droits des migrants qui porte sur le thème : « Liberté de circulation et droit d’asile en Afrique ».

    Pour l’organisation de cette rencontre sous régionale, les organisations de la société civile de l’Afrique de l’ouest, ont bénéficié du Concours de Medico international, partenaire de l’Association malienne des expulsés et de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH). Elle regroupe des participants venus du Mali, du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo.

    « La réunion de travail qui regroupent des organisations de la société civile ouest-africaine, doit déboucher sur des prises de décisions relatives à la dynamisation et à l’élargissement du cadre unitaire d’action et de mobilisation sociale en Afrique de l’ouest autour des questions de défense des droits des migrants et de la liberté de circulation », a indiqué Ousmane Diarra, Président de l’Association malienne des expulsés.

    Selon lui, au cours de cette réunion, il s’agira pour les participants de se concerter sur les axes prioritaires que sont le mode de fonctionnement et le plan d’action du réseau ouest africain de défense des droits des migrants, la liberté de circulation et du droit d’asile.

    « Comme vous le savez la migration est au cœur de multiples enjeux et défis du monde actuel. Sa gestion relève de plusieurs acteurs parmi lesquels la société civile, qui auprès des pouvoirs publics a un rôle fondamental », a indiqué d’entrée de jeu Dr Tangara Néma Guindo du Ministère des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine.

    Elle a déclaré que le gouvernement du Mali apprécie hautement l’initiative de cette rencontre qui se veut un espace d’échanges, à même de définir une vision et une stratégie d’actions concertées de la gestion des migrations.
    « La tenue de cette rencontre nous réconforte au regard de nombreux défis dans le champ de la migration et de la responsabilité de la société civile dans la gestion de crise migratoire que connaît le monde actuel », a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter que les présentes concertations offrent l’occasion de renforcer le dialogue entre tous les acteurs de la société civile africaine dans la gestion de la migration afin d’aboutir à des solutions durables pour répondre aux défis actuels.

    « Je suis sûr que ces concertations vous permettront de prendre des mesures urgentes afin d’aller vers une vision commune pour notre sous-région », a-t-elle indiqué.

    Elle a ensuite rappelé que le rôle des organisations de la société civile est d’attirer l’attention des Gouvernements sur la vulnérabilité des personnes en mobilité, de dénoncer les mauvais traitements infligés aux migrants et de proposer des alternatives pour le renforcement des systèmes de protection pour une migration plus sûre et organisée dans la dignité.

    Bamako s’apprête à abriter du 28 au 29 août 2017, une rencontre régionale, afin de dégager une position commune de la société civile africaine sur les questions migratoires. Dr Tangara Néma Guindo a souhaité que la présente rencontre permette aux organisations de la société civile de la sous-région ouest africaine de convenir d’une position sous régionale africaine commune qui nourrira les réflexions au niveau de cette rencontre et au niveau d’une réunion gouvernementale que nos pays s’apprêtent à organiser.

    Pour tout cela, elle dira que le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine fonde beaucoup d’espoir sur les résultats de ces concertations. Après avoir souhaité qu’elle soit des plus fructueuses, Dr Tangara Néma Guindo n’a pas caché l’espoir de son département de disposer des conclusions et recommandations auxquelles les organisations de la société civile parviendront.

    Mais, auparavant, Amadou M’bow, secrétaire général de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme, est intervenu pour faire un rappel du contexte de la mise en place de ce réseau ouest africain des organisations de défense des droits des migrants.

    « Pour l’élargissement du réseau à d’autres pays de la sous région, la rencontre actuelle à Bamako, après celle de 2013 en Mauritanie était nécessaire », a-t-il déclaré.

    Pour sa part, Mamadou Goïta de l’IRPAD et non moins membre du réseau panafricains sur les questions des droits des migrants, est intervenu pour présenter un les enjeux de la rencontre qui aura lieu à Bamako du 28 au 29 août 2017.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce