| |

SECTEUR DE LA SECURITE : Une nouvelle approche pour renforcer

mardi 5 juillet 2022

Le centre international de conférence de Bamako a abrité l’ouverture des travaux du premier atelier d’information, de sensibilisation et de dissémination de la stratégie nationale de la réforme du secteur de la sécurité pour une appropriation du processus de réforme du secteur de la sécurité au Mali et de son plan d’action 2022-2024. C’était le jeudi 30 juin 2022.

Le Général Abdoulaye Coulibaly, commissaire à la réforme du secteur de la sécurité (RSS), dira que le présent atelier constitue une étape essentielle pour l’appropriation nationale du processus de la nouvelle stratégie de la Réforme du Secteur de la Sécurité. Pour cela, il a exprimé leur engagement dans la mise en œuvre de cette politique sécuritaire au service du peuple malien. Pour lui, il s’agit donc d’une nouvelle phase, avec pour objectif clé l’élaboration d’un dispositif national de coordination et de suivi de la mise en œuvre de la stratégie nationale et de son plan d’action sous la direction et l’autorité du gouvernement malien avec le soutien des partenaires internationaux.

Pour le Général de brigade Daoud Aly Mohammedine, ministre de la sécurité et de la protection civile, la clé de voûte de la RSS est, sans nul doute, une forte collaboration entre toutes les parties prenantes au processus et une parfaite implication de toutes les couches de la nation, compte tenu de l’immensité et de la complexité des défis à relever dans le secteur de la sécurité, de la nécessité d’adapter nos réponses à celui - ci.

Le présent atelier vise, principalement, selon lui à promouvoir l’appropriation nationale du processus de la RSS , en mettant en relief les éléments nécessaires pour une collaboration optimale entre les parties prenantes, depuis les niveaux politique et stratégique de prise de décisions gouvernementales , jusqu’au niveau tactique de la prestation des services de défense , de sécurité et de justice ; clarifier la bonne et nécessaire articulation entre , d’une part , les objectifs et les axes stratégiques de la stratégie de la RSS , et, d’autre part , les activités de résilience des populations face à l’insécurité , à l’effet de participer efficacement et positivement à la Réforme du Secteur de la Sécurité. Il permettra d’édifier les participants sur les Généralités sur la Réforme du Secteur de la Sécurité ; l’état des lieux du processus de la RSS ; la Stratégie nationale de la RSS et son plan d’actions 2022 2024.

Le ministre a souligné que, l’une des priorités de la Transition, sous l’impulsion et le leadership du Colonel Assimi GOITA , Chef de l’Etat , est le rétablissement de la Sécurité sur l’ensemble du territoire national, avant de dire que son département s’engage à faciliter la mise en œuvre de la présente stratégie, en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes.

Il est à rappeler que la Réforme du Secteur de la Sécurité est un processus technique et politique qui consiste à améliorer la sécurité de l’État et la sécurité humaine, en appliquant les principes de bonne gouvernance au secteur de la sécurité. Elle vise à rendre plus efficaces et responsables la prestation, le contrôle et la gestion des services de sécurité, dans un cadre de contrôle civil et démocratique, et dans le respect de l’état de droit et des droits humains.

Tirant les leçons de la crise multidimensionnelle de 2012, le Mali s’est engagée, de manière graduelle, dans un processus de refondation de sa politique sécuritaire, tout en privilégiant la quête de la Sécurité humaine intégrée dans une nouvelle gouvernance démocratique et transparente du pays. C’est ainsi le Gouvernement de Transition a adopté la Stratégie nationale de la Réforme du Secteur de la Sécurité et son plan d’actions 2022-2024, par le Décret N ° 2022-0208 / PT - RM du 04 avril 2022, qui constitue désormais le cadre de référence de la RSS dans notre pays.

Ladite stratégie met en œuvre la vision politique et stratégique du Mali et décline les priorités du Gouvernement en la matière. Quant au plan d’actions triennal (2022-2024), il énonce les activités à réaliser dans les domaines prioritaires de la défense, de la sécurité et de la justice.

Le ministre a remercié les partenaires techniques et financiers, notamment le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’ensemble des participants, pour leur accompagnement constant et précieux appui à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de Réforme du Secteur de la Sécurité et son plan d’actions.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav