| |

Pour la promotion de la mode : Une alliance se met en place au Mali

lundi 13 janvier 2014

Depuis des années, l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCM) se bat pour le regroupement des artisans dans des associations professionnelles, en vue de mieux prendre en charge leurs diverses préoccupations. C’est désormais chose faite pour les couturiers et créateurs de mode. Le 10 janvier 2014, Mme Berthé Aissata Bangali, ministre de l’artisanat et du tourisme, a présidé la cérémonie de lancement de l’alliance des couturiers et créateurs de mode du Mali. Pour la circonstance, elle était accompagnée de Mahamane Baby, ministre de l’emploi et de la formation professionnelle et de Mme Sangaré Oumou Bah, ministre de la promotion de la famille, de la femme et de l’enfant.

Les couturiers et créateurs de mode maliens ont décidé de sortir de l’isolement professionnel. Ils viennent de se donner la main pour mettre sur pied une organisation dénommée : Alliance des couturiers et créateurs de mode du Mali (ACCM). Pour afficher leurs ambitions, les responsables de cette nouvelle organisation ont choisi le cadre de l’hôtel Radisson de Bamako pour son lancement. Mieux, ils ont tenu à ce que trois ministres du gouvernement soient aux cotés de Mamadou Minkoro Traoré, Président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM). Mme Maiga Mariétou Diakité, Présidente de l’ACCM a indiqué que l’organisation est née de la volonté de ses membres de continuer le combat de feu Chris Seydou. Selon elle au soir de la vie de ce célèbre couturier malien, il avait entrepris de fédérer tous les professionnels de la couture au Mali. En plus de la promotion du savoir faire des créateurs de mode malien, elle a indiqué que la nouvelle organisation s’est fixée l’objectif de contribuer à la promotion de l’emploi au Mali. Pour cela, elle a lancé un appel à tous les couturiers maliens de les rejoindre pour sortir de l’isolement professionnel. «  C’est uni qu’on peut gagner  », a-t-elle déclaré. Après une prestation de l’artiste Nafi Diabaté et un défilé de mode des membres de l’ACCM, Mamadou Minkoro Traoré, Président de l’APCMM, a salué l’initiative de cette nouvelle association. Il a estimé que de tels regroupements permettent de partager une vision commune, d’élaborer et de mettre en œuvre une stratégie commune. Il a aussi estimé que cette initiative va contribuer à la formation des entreprises de couture. Il a interpellé les membres du Gouvernement, les premiers responsables des Institutions et tous les leaders d’opinion, sur leur rôle dans la promotion des produits des artisans maliens. «  Nos créations ne peuvent s’imposer que si elles sont portées par vous afin d’inciter les autres à leur consommation », a-t-il déclaré. Pour sa part, Avant de souhaiter bon vent à l’ACCM, Mme Berthé Aissata Bangali, ministre de l’artisanat et du tourisme, a souligné l’importance économique des métiers artisanaux de l’habillement, du cuir et textile. Elle a estimé que l’organisation de ce monde, au moment ou le Gouvernement se bat pour la reprise des activités artisanales et touristiques, ne peut être que la bienvenue.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav