| |

Pour célébrer le 31 décembre 2014 : Salif Keita en concert sur l’île « Djataland »

jeudi 16 octobre 2014

« Nous sommes presque’ à la fin de l’année. Pour célébrer le 31 décembre 2014, j’ai décidé cette année de faire rêver les Maliens et maliennes. A cet effet, je suis en train de travailler sur le concept d’une grande soirée que je vais organiser sur l’île ‘’Djataland’’ ». La révélation a été faite le 14 octobre 2014 par le Domingo de la musique malienne, lors d’un point de presse qu’il a animé sur l’île « Djataland ».

« Le 31 décembre 2014, je vous garanti que personne ne s’ennuiera sur l’île ‘’Djataland’’ », a déclaré d’entrée de jeu Salif Keita. Dans le cadre de sa traditionnelle soirée du 31 décembre, fête de la Saint-Sylvestre, le rossignol de la musique malienne qui n’est plus a présenté, tant son talent a dépassé les mers et les océans à travers le monde, a décidé de délocaliser la manifestation du Moofou à « Djataland ». Cette décision de Salif Keita se justifie par le fait qu’il veut que les maliens, notamment les bamakoises et bamakois, apprennent à rêver dans un endroit paradisiaque.

En effet, « Djataland », le site choisi pour abriter cet évènement de premier choix, est une île située sur le fleuve Djoliba, à mi-distance entre Kalaban-Coro, Sébénikoro, et Djikoroni-Para. Sur cette île à Bamako, l’on a l’impression d’être à mille lieux de la capitale malienne. C’est ici que le 31 décembre 2014, Salif Keita convie tous ses fans à venir fêter la saint-sylvestre avec lui. Pour la circonstance, le Domingo de la musique malienne se fera accompagner d’un autre musicien malien et du célèbre magicien Ander Timité.

Il a aussi annoncé qu’il rééditera une soirée similaire pour le 14 février 2015, fête des amoureux. Salif Keita a aussi levé le voile sur son projet d’organiser un grand festival à Bamako, pour jouer sa partition dans la relance du tourisme malien qui fait vivre une bonne partie du pays. « La première édition du festival international de musique de Bamako aura lieu en début d’année prochaine. Pour le moment, la date provisoire de la manifestation est du 9 au 14 février 2015 », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que la manifestation vise à dire à l’extérieur que le Mali se porte bien et est de retour sur la scène internationale. Il a annoncé que la manifestation bénéficiera de l’accompagnement du Président de la République, du ministre de la culture et de tant d’autres personnalités du Mali.

En attendant la date fatidique, Salif Keita a lancé un vibrant appel aux autorités du pays à soutenir toutes les initiatives qui visent à doter le Mali d’un matériel de sonorisation digne de nom. « C’est dommage qu’on ait pas encore eu au Mali un matériel de sonorisation digne de ce nom au Mali », a-t-il regretté. Avant de révéler que pour avoir une bonne sonorisation au Mali pour un concert de haut niveau, les artistes et opérateurs culturels maliens sont condamnés à aller en Côte d’Ivoire, au Burkina-Faso ou au Sénégal pour la location. « Si les autorités tiennent à la promotion de la culture, notamment de la musique, ils doivent tout mettre en œuvre pour doter le pays d’un matériel de sonorisation digne de nom pour la réussite des grands concerts », a-t-il conclu.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav