| |

Musée national avant les vacances 2014 : Un pôle d’attraction des scolaires

jeudi 10 juillet 2014

Situé sur le flanc de la colline de Koulouba près du parc national, le musée national a accueilli à la veille de la fermeture des classes des visiteurs de tous âges, plus particulièrement des préscolaires et les élèves de la 1ère à la 11ème année.

Musée National un autre lieu d’apprentissage en plus des salles des classes. Telle est l’impression que l’on a eu de cet antre de la culture malienne, à la veille des vacances scolaires 2014. Si le mois de juin, pour certains scolaires rime avec examens et compositions pour le passage en classe supérieure, il est aussi le moment de fermeture des classes, avec des sorties pour des visites de sites exceptionnels, pour certains. Dans une démarche pédagogique et pour sensibiliser les enfants à l’histoire et l’archéologique, certains encadreurs n’hésitent pas à faire visiter le Musée national de Bamako à leurs élèves. Selon un responsable du Musée, son institution reçoit pendant toute l’année scolaire des élèves des écoles fondamentales et préscolaires. Mais, il pense que le mois de juin bas tous les records en terme de visite. « En prévision de cette période, le Musée a pris toutes les dispositions pour faire guider les visites par des agents bien formés », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que la visite du Musée porte essentiellement sur deux grandes salles : la salle d’exposition temporaire et la salle d’exposition permanente. En ce qui concerne la salle d’exposition temporaire, il dira qu’elle est réservée à des artistes qui souhaitent faires des expositions de leurs œuvres. Quant à la salle d’exposition permanente, il dira qu’elle retrace l’histoire du Mali depuis le néolithique. Assétou Diakité du jardin d’enfant « Pingouin de ruchée », après une visite du Musée, très heureuse, a indiqué qu’elle a été impressionnée par un masque « picoreur » et la maquette de la mosquée de Djénné. De son coté, son camarade du même jardin, Mamadou a été impressionné par les marionnettes et les anciennes portes exposées. Ces visites ne sont pas instructives que pour les enfants. Mariam, une accompagnatrice, nous a révélé qu’elle a beaucoup appris sur le masque « Ciwara ». La fonction instructive du Musée est de plus en plus perçue par les populations. Pendant le mois de juin, selon les révélations d’un guide, le Musée national du Mali reçoit par jour entre 300 et 400 visiteurs de tout âge. Il a invité les bamakois qui n’y sont pas encore passés de venir faire un tour pour une immersion dans l’histoire et la culture malienne. « Savoir nager, savoir grimper, savoir courir. Tout cela est bien. Mais rien ne vaut la connaissance de soit. Et c’est aujourd’hui le Musée qui peut nous aider à nous connaître… », a-t-il conclu.

Boubacar sidiki TRAORE
(LE REPUBLICAIN)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav