| |

Mois de solidarité 2013 : La Fondation Orange Mali au secours des couches vulnérables

vendredi 1er novembre 2013

Fidèle à la tradition, l’opérateur de la téléphonie mobile, Orange-Mali a mis à profit la journée de la fondation Orange-Mali, pour faire une remise de denrées alimentaires et de moustiquaires imprégnées à des couches défavorisées. La cérémonie de remise était présidée par le ministre de la Culture, Bruno Maiga, en présence du directeur général de la société, Jean-Luc Bohé.

Dans le cadre des activités commémoratives de la 19ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la fondation Orange-Mali a organisé, le mardi 29 octobre 2013, une cérémonie de remise de denrées alimentaires et de moustiquaires imprégnées à des personnes handicapées. Placée sous le thème «  la solidarité, support essentiel de l’action humanitaire », la fondation a une nouvelle fois manifesté son élan de solidarité à l’endroit des couches vulnérables et l’Etat dans sa politique d’assainissement du District de Bamako et son développement économique.

A cette occasion, la société Orange-Mali a remis un chèque de 100 millions de francs FCFA au Premier ministre dans le cadre de la politique de responsabilité sociale d’entreprise qui singularise le groupe Orange dans toutes ses filiales. Un chèque de 15 millions a été remis à la direction nationale du développement social et des denrées alimentaires à des personnes handicapées pour une valeur de 175 millions.

Le directeur général d’Orange Mali, Jean-Luc Bohé a rappelé que ces gestes s’inscrivent dans le cadre du programme de la fondation d’entreprise Orange-Mali. « A travers ce programme, des activités génératrices sont menées en faveur des couches défavorisées », s’est-il expliqué. Et de dire que les domaines d’interventions du programme sont : la santé, l’éducation et la culture. « Depuis 2006, la fondation d’entreprise Orange lutte aux côtés des pouvoirs publics et acteurs sociaux contre la pauvreté et l’exclusion au Mali. Cela a contribué de façon significative au niveau de la santé à informatiser le centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD), équiper le CHU Gabriel Touré des appareils de photothérapie, appuyer la prise en charge des femmes atteintes de la fistule et la réalisation de plusieurs forages », a expliqué Jean-Luc Bohé.

Le président de la Fondation forum de Bamako, Abdoulaye Coulibaly a déclaré que Orange-Mali est une entreprise sociale. « Dans ses efforts pour assurer l’alphabétisation, elle a pris en charge plus de 500 femmes dans les régions et encourage la scolarisation des filles à travers plusieurs actions », a-t-il ajouté. Avant de témoigner qu’il a bénéficié du projet de la prise en charge des frais de scolarité annuels, des matériels didactiques et tenues de 300 enfants issus de milieux défavorisés dans les 6 communes de Bamako et 10 étudiants à l’IHEM jusqu’à la Licence.

M’Pè Sogoba

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav