| |

Lutte contre la drogue : Plus de 5 milliards de FCFA de produits saisis passés par le feu

mardi 30 novembre 2021

Le Mali marque encore une fois sa détermination par la destruction de plus de 5 milliards de FCFA de produits stupéfiants.

Dio, commune située à quelques encablures de Kati, a été le 30 novembre 2021, le théâtre de l’opération d’incinération d’une importante quantité de drogue saisie entre entre novembre 2020 et novembre 2021.

« Cette opération d’incinération porte sur 38, 659 kg de cocaïne ; 1,54 Kg de métamphétamine ; 32 doses de off et crack ; 5 513 briques et 277,83 kg de cannabis ; 195 kg de OG KUSH ; 75 briques de skentch ; 9 370 briques et 400 kg de Haschisch ; 20 160 comprimés de tramadol ; 297 cartons de produits pharmaceutiques équivalent à des centaines de kilogrammes des produits pharmaceutiques contrefaits », a déclaré le Colonel Fousseny Keita, Directeur de l’Office Central des Stupéfiants ( OCS) et nom moins Président de la Commission nationale de destruction. Avant d’ajouter que les produits incinérés ont une valeur marchande de plus de 5 milliards de FCFA.

Pour la circonstance, le Directeur général de l’OCS était accompagné par Abdoulaye Sissoko, Substitut du Procureur de la République du pôle judiciaire spécialisé. L’on a aussi noté la présence des représentants de la police Nationale, de la Gendarmerie Nationale, de la Direction de la Pharmacie du Mali, de l’Ordre des Pharmaciens, de la Direction Nationale de l’Assainissement, du contrôle de pollution et des nuisances ; et le représentant des organisations de la société civile.

Le Colonel Fousseny Keita a indiqué que la destruction des produits stupéfiants a pour but de minimiser les risques de recyclage, mais surtout de sensibiliser la population sur l’ampleur du trafic et de la consommation de ces produits dans notre pays. « La cérémonie de destruction préconisée par la loi portant sur le contrôle des drogues et précurseurs, a un but pédagogique qui consiste à impliquer les populations à travers les organisations de la société civile à la lutte contre le trafic de drogue en suscitant un éveil de conscience chez elles », a-t-il déclaré.

Au regard de l’importance de cette opération dans la lutte contre le trafic et la consommation de drogue au Mali, le Colonel Fousseny Keita a invité toutes les structures étatiques qui sont engagées dans les opérations de saisies de collaborer avec l’OCS pour une efficacité de l’action.

Pour sa part, Abdoulaye Sissoko, Substitut du Procureur de la République du pôle judiciaire spécialisé, a rappelé la légalité de l’opération d’incinération. Selon lui, l’article 136 de la loi 01-078 du 18 juillet 2001 modifiée sur le contrôle des drogues et précurseurs prévoit que la destruction des produits stupéfiants saisis se fasse en présence des représentants de l’autorité judiciaire et les membres de la Commission de destruction. « C’est en référence à cet article et de l’arrêté n°2021-0643/MSPC-SG du 05 mars 2021 que l’OCS procédera ce mardi 30 novembre 2021 à l’incinération des drogues saisies par les unités de la police nationale et de la gendarmerie nationale », a-t-il déclaré.

De son côté, Sidi Diallo, Maire de DIO, a souhaité que l’état prenne les dispositions utiles et urgentes pour l’aménagement du site d’incinération, afin d’assurer la protection des populations riveraines qui peuvent souffrir des grandes fumées qui se dégagent à chaque opération.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav