| |

Festival Ag’Na 3 : Koulikoro donne rendez-vous aux maliens du 22 au 26 février 2022 pour la cohésion sociale

mercredi 16 février 2022

Dans le cadre de la 3ème édition du Festival Ag’Na, le festival Ciné à dos et le Festival au désert donnent rendez-vous aux amoureux de la musique et du cinéma à Koulikoro pour célébrer la cohésion sociale, la paix et la réconciliation.

Ag’Na ou culture en langue Tamashek est la dénomination d’un festival organisé à Koulikoro par deux festivals maliens (Ciné à dos du groupe Walaha et le célèbre Festival au désert piloté de main de maître par Mani Ansar). Donc, à Koulikoro, c’est le Festival au désert à 60 km de Bamako.

Dans le contexte actuel de notre pays, ce festival à tout son sens. Dès sa première édition, il s’est positionné comme une manifestation qui veut faire jouer à la culture tout son rôle dans la cohésion sociale, la paix et la réconciliation au Mali. De telle sorte, le Festival Ag’Na a été conçu par ses organisateurs comme un espace qui favorise le brassage entre les communautés du nord Mali et celles des autres parties du pays.

Cette manifestation dont la 3ème édition aura lieu du 22 au 26 février 2022 sur une île à Koulikoro, en face du Gouvernorat, était au centre d’une conférence de presse le 12 février 2022, dans les locaux de Walaha New Look à Magnabougou.

« Ag’Na est l’association de Ciné à dos et du Festival au désert, par cette initiation nous avons décidé d’organiser un festival hybride qui associe des prestations musicales aux projections cinématographiques, en mettant à contribution le numérique », a indiqué Fousseny Diakité, Président du Groupe Walaha, initiateur du Festival ciné à dos. Avant d’ajouter qu’en tandem avec le Festival au désert, cette année dans le cadre de la 3ème édition, il a été décidé d’offrir aux maliens trois nuits de concerts et de projections de films pour mettre un accent particulier sur le rôle de la culture dans la promotion de la paix, de la réconciliation et de la cohésion sociale.

Il a annoncé que la grande innovation de cette année sera l’organisation de la conférence des acteurs de la culture et de l’innovation, autour du thème : « Comment créer des opportunités économiques et contribuer au développement de nos villes africaines à travers une exploitation innovantes de leurs patrimoines ». Selon lui plus de 60 experts du Mali, de l’Afrique et du monde, en présentiel et en ligne, vont sur la bonne stratégie de l’exploitation de notre riche patrimoine en vue du développement de nos contrées.

Plus de 50 films programmés

Fousseny Diakité, aidé en cela par Aboubacar Gakou Touré, Président de l’Union nationale des cinéastes du Mali devenue Fédération il y a peu de temps, a indiqué que pour cette édition, Ag’Na 3 a reçu 108 films de 20 pays d’Afrique et de la diaspora. « Le jury a sélectionné 53 films pour la compétition. Et, à Koulikoro, nous aurons la chance de découvrir les meilleurs films, dont certains seront récompensés », a précisé Aboubacar Gakou Touré. Avant de préciser que contrairement aux éditions précédentes, cette année un espace sera dédié spécialement au cinéma et les 53 films seront projetés pendant tout le festival.

Il a annoncé que déjà le 22 février 2022, une caravane de projection de films s’installer dans les différents quartiers de Koulikoro pour des projections populaires.

Pour sa part, Mani Ansar a indiqué que toutes les dispositions sont prises pour reproduire le Festival d’Essakane dans le sable à Koulikoro. Il a aussi annoncé qu’en plus de la musique moderne, la fête traditionnelle du nord sera présente cette année à Koulikoro, avec la caravane culturelle pour la paix qui va y déposer ses valises.

Il a ajouté que les Festival est en collaboration avec 4 universités américaines dont les étudiants vont participer en ligne et de façon virtuelle à toutes les activités du Festival Ag’Na 3 cette année.

« Deux scènes de concerts sont prévues pendant trois nuits. Pour cette édition, nous avons retenus 20 groupes d’artistes et de musiciens sur une sollicitation de 200 groupes, pour animer les concerts », a-t-il indiqué.

Aussi, il dira que pour faire face aux difficultés d’hébergement que connaît la ville de Koulikoro, le Festival a trouvé une solution palliative, par l’usage d’un camping où seront montées des tentes Touaregs pour l’accueil des festivaliers.

Pour animer ces trois nuits de concerts, les organisateurs ont levé le voile sur le nom de certains artistes. Ce sont : Salif Keita, Iba one, Faiza, Fousseny et Djeneba, Samba Touré, les acteurs de la caravane pour la paix et des artistes de Koulikoro.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav