| |

Cherté de la vie, libération des soldats ivoiriens et la plainte à l’ONU : Le M5-RFP Mali Kura se prononce

mardi 1er novembre 2022

Le mardi 25 octobre 2022, le Comité Stratégique du M5-RFP Mali Kura, dont le président est Konimba Sidibé, a animé une conférence de presse à la Maison de la Presse. Lors de laquelle, il a fait un rappel sur son positionnement par rapport à l’actuelle gouvernance de transition et a donné ses points de vue sur les cinq enjeux d’actualité. Ce sont : la situation sécuritaire dans le pays et le redéploiement de l’Etat sur l’ensemble du territoire national pour la prestation de tous les services publics ; la lutte contre la corruption, toutes les autres mauvaises pratiques de gouvernance et l’impunité en gestion des affaires publiques ; la hausse du coût de la vie ; la détention des militaires ivoiriens ; la plainte du Mali contre la France devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Ici, lisez la position du M5-RFP Mali Kura sur le 3 derniers points !

Selon, Konimba Sidibé, président du Comité Stratégique du M5-RFP Mali Kura, les prix des denrées de première nécessité ont fortement augmenté au cours des deux dernières années pour de multiples raisons imputables à la crise mondiale, mais aussi à la relative inefficacité de l’Etat à réguler les comportements de certains opérateurs économiques. Il a ajouté que le risque d’aggravation de cette situation est élevé en raison de la forte probabilité d’une mauvaise campagne agricole 2022.

Pour le M5-RFP Mali Kura, il urge que le gouvernement procède à un examen approfondi de cette question pour prendre toutes les mesures efficaces possibles afin de soulager les populations et de circonscrire le risque de nouvelles hausses du coût de la vie.

Souhaite vivement la libération des militaires ivoiriens

Aussi, pour la 1re fois, M5-RFP Mali Kura devait aborder le sujet de la détention des militaires ivoiriens. Pour le M5-RFP Mali Kura, cette détention est à l’origine d’une tension dans la sous-région qui n’est bonne ni pour le Mali en situation de grande fragilité, ni pour la République de Côte d’Ivoire, ni pour la sous-région confrontée à une grave crise sécuritaire et économique. « Tout espoir de sortie de cette crise, passe par une collaboration étroite et une solidarité forte entre les dirigeants de ces pays », a indiqué Koniba Sidibé. Avant de souhaiter au nom du M5-RFP Mali, la libération des militaires ivoiriens le plus tôt possible pour aller à l’apaisement. « Ce souci d’apaisement est une forte demande des populations maliennes qui voient en la RCI un pays frère où vivent 4 millions de maliens et un partenaire économique majeur du Mali. C’est une demande exprimée publiquement par de nombreux acteurs du Mali et de la sous-région », a-t-il fait savoir.

M5-RFP Mali Kura invite le Conseil de Sécurité à se plancher sur la plainte malienne contre la France

Selon le M5-RFP Mali Kura, le gouvernement du Mali estime que la France a posé des actes qui portent atteinte à la souveraineté de l’Etat malien et a donc porté plainte contre elle devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Le M5-RFP Mali Kura estime que cela est un droit légitime de tout Etat membre de l’ONU. Pour le M5-RFP Mali Kura, le silence du Conseil de sécurité sur la question jusqu’à présent suscite donc une forte incompréhension au Mali. Il demande donc au Conseil de Sécurité de trouver rapidement les voies et moyens pour débattre de cette plainte.

Le M5-RFP Mali Kura revendique la paternité de la Transition et s’engage à atteindre les objectifs

Selon Konimba Sidibé, le positionnement du M5-RFP Mali Kura par rapport à la gouvernance de transition n’a pas changé. Selon lui le M5-RFP Mali Kura est la force politique qui a créé les conditions de la chute du régime de IBK à travers la mobilisation massive du peuple malien contre sa mauvaise gouvernance. « Cette transition est bien la nôtre et nous voulons qu’elle soit la transition de rupture avec les mauvaises pratiques de gouvernance pour gagner la lutte contre les Groupes Armés Terroristes (GAT). Pour restaurer la sécurité et la souveraineté de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, et poser les piliers du Mali Kura tant attendu par le peuple malien. Notre engagement et notre détermination restent total pour l’atteinte de ces objectifs », a-t-il précisé.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav