| |

CULTURE ET ARTISANAT : Le Mali célèbre ses filles et fils qui ont été primés à travers le monde en 2021

lundi 6 décembre 2021

Sans être désignés officiellement par un décret présidentiel comme des Ambassadeurs de la République du Mali, pour autant, ils ne jouent pas moins ce rôle à travers le monde. Mieux que quiconque, les artistes maliens à travers leurs pérégrinations vendent l’image du Mali. Et, par leurs talents, ils parviennent à inscrire le nom de notre pays dans des cœurs d’habitants de pays insoupçonnés. Et, pour rendre hommage à ces femmes et hommes qui véhiculent ce que nous avons de plus important et qui marque notre présence dans le monde (la culture), le Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a bien voulu organiser une à cérémonie à la hauteur de leur mérite.

Rendre hommage et de façon solennelle. Saluer sur la place publique le mérite des créateurs maliens. Cette idée ingénieuse du Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, sous la houlette du Ministre Andogoly Guindo, restera pendant longtemps dans les mémoires. De mémoires de journalistes, depuis plus de deux décennies, les artistes maliens n’ont pas eu droit à autant d’hommage. Et, comme l’appétit vient en mangeant, Adama Traoré, Président de la Fédération des Artistes du Mali (FEDAMA), a souhaité que cette initiative soit instituée. Et, mieux, il a souhaité qu’elle soit organisée chaque année dans un format beaucoup plus grand et ambitieux, afin de servir d’espace de plaidoyer formidable pour que l’Etat malien accepte enfin d’augmenter les financements publics au profit de la promotion culturelle.

Au regard du nombre impressionnant des trophées remportés par les artistes maliens sur la scène internationale, et tous exposés avec fierté, au cours de cette cérémonie, Adama Traoré a déclaré : « Voici, les témoignages vivants de cette déclaration ressassée à longueur de journée et qui voudrait convaincre les décideurs du pays du potentiel que le secteur de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme pourrait apporter au développement accéléré du pays pourvu que nous y croyons ». En tout cas , le Président de la FEDAMA a profité de cet espace pour demander au Gouvernement malien d’allouer un budget conséquent au Ministère chargé de la culture. Selon lui, si les artistes maliens par leurs talents arrivent à réaliser des exploits à travers le monde, un accompagnement conséquent de l’Etat, allait les aider à être plus percutants.

Au nom des écrivains du Mali, Fatoumata Keita a rappelé que les artistes dans leur ensemble célèbrent le monde et la vie. Selon, elle, c’est pourquoi les artistes méritent d’être célébrés. « Qu’ont soit célébré par le monde entier, mais temps qu’on est pas célébré au Mali, il aura toujours maldonne. Et, nous saluons cette initiative du Ministre Andogoly Guindo qui a décidé de rendre hommage aux artistes maliens à travers nos modestes personnes », a-t-elle indiqué.

« Quand un peuple se donne les moyens de provoquer sa propre faillite culturelle, il ne se relavera jamais », a averti Yaya Coulibaly, le célèbre marionnettiste. Il a invité les autorités maliennes, à tout mettre en œuvre pour que la crème des artistes maliens ne meurent pas de faim. « L’Etat malien doit leur accorder une subvention de création », a-t-il souhaité. Avant de déclarer que le Ministre Andogoly Guindo à travers cette initiative de rendre hommage aux artistes maliens, leur donne leur dignité, en saluant les sacrifices énormes qu’ils ont consenti en inscrivant le nom du Mali dans des almanachs à travers le monde. « Cette initiative, à travers ce jour, va continuer à motiver les artistes maliens pour d’autres succès éclatants dans le monde », a-t-il déclaré.

« Les artistes maliens, notamment les cinéastes sont heureux de cette initiative que nous saluons », a déclaré Boubacar Gakou Touré, Président de l’Union nationale des cinéastes du Mali. Selon lui, en 2021, contrairement à la rumeur qui voudrait faire croire que le cinéma malien est en berne, les cinéastes maliens ont remporté 16 prix internationaux. « Et, le film de Ousmane Samassekou, ‘’ Le dernier refuge’’ est sélectionné pour les oscars aux USA », a-t-il déclaré.

Au nom des artisans maliens, Bakary Doukouré, boulanger de son état, est intervenu pour présenter le prix du meilleur boulanger africain qu’il a remporté.

Et, c’est un ministre exceptionnellement heureux qui a rendu les hommage de la république aux primés et à tous les nominés dans les différentes catégories de quelque forme d’expression que ce soit.

« La cérémonie qui nous réunit est, certes sobre, mais elle est pleine de significations, d’émotions et s’inscrit dans un élan de reconnaissance à l’endroit des acteurs (hommes et femmes, musiciens, cinéastes, peintres, écrivains, comédiens, artisans, hommes et femmes de lettres, professionnels du secteur du livre et du patrimoine culturel, etc.) primés en 2021 », a-t-il déclaré.

Il a estimé que l’occasion était bel « pour extérioriser envers ceux qui font la gloire de ce pays, la fierté du peuple, l’admiration que nous leurs portons secrètement depuis toujours pour ne pas paraître comme flatteurs. C’est pourquoi, la cérémonie qui nous réunit ce matin est assurément pleine de significations ».

Ce fut aussi l’occasion pour le ministre d’avoir une pensée à l’endroit des anciens, les pionniers dont la plupart n’est plus de ce monde. Il a particulièrement salué la mémoire de ceux qui nous ont quittés cette année. Ce sont : Tata Bambo KOUYATE, Maïmouna Hélène DIARRA, Ronald GUINDO, Oumar Cissé dit Baba Peace Corps, Miss Maawa Malaïka et Mariétou MALLE.

« Son Excellence le Chef de l’Etat le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition et Premier ministre, Chef du Gouvernement, Son Excellence Dr Choguel Kokalla MAIGA me chargent de dire que le pays est déjà fier du parcours de chacun d’entre vous. Vous êtes NOS CHAMPIONS ! », a-t-il indiqué.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav